BUVEZ !!!

de l’eau bien sûr… 

La déshydratation, un des principaux facteurs conduisant à la contre-performance, peut aussi provoquer blessures musculaires, tendinites, crampes… Un cerveau mal hydraté perçoit moins bien les sensations. Altération de la lucidité et des gestes.

Par la transpiration durant une séance d’entraînement (intensive et prolongée) on perd de l’eau mais aussi du sel.  La perte d’eau est provoquée par la contraction des muscles qui produit de la chaleur. L’air ambiant chaud accentue cette perte d’eau par une augmentation de la température du corps.

Des études montrent que perdre 1% de son poids en eau équivaut à perdre 10 % de force.

Bien s’hydrater lors d’une séance de spinning :

Pour le pratiquant occasionnel, environ 1 heure hebdo, de l’eau plate dans son bidon suffira.

En revanche dans le cadre d’une pratique régulière à raison de plusieurs heures par semaine à une cadence de 45 min à plus d’une heure il faut prévoir un apport en sel avec une eau riche en minéraux et non acide. Boire pendant l’effort par petites gorgées. Bien boire après l’effort pour optimiser la qualité de récupération.

Les dernières urines de la journée doivent être claires. Dans le cas contraire augmenter l’hydratation et prévoir une bouteille d’eau sur la table de chevet.

Ecoutez votre corps !

 

SPONSORING


« LIVE TO RACE » prend tout son sens en 2014

Soutenir des sportifs dans la réalisation de leurs objectifs :

Vivre pleinement leur passion du sport tel est leur souhait. Ténacité et fort esprit de compétition définissent ces deux athlètes que nous avons l’honneur d’accompagner en 2014. La préparation physique et mentale est nécessaire à l’accomplissement de leurs performances. Le cardio training s’inscrit complètement dans leur programme d’entraînement.

  • L’IRONMAN est sa discipline de prédilection. Anthony Zarra triathlète : anthonyzarra.blogspot.fr Découvrez son programme 2014

Anthony course du bout de l'an cadré

Découvrez le palmarès de cette toute jeune compétitrice qui a tout juste débuté en 2012.

Katy Calmon

Nous souhaitons pleine réussite à nos deux athlètes  !!!

 

A chacun son entraînement

Le Spinning pour tous les goûts !

2 bikes W M

Le pédalage permet de renforcer plusieurs groupes musculaires : fessiersabdominaux, quadriceps, mollets, adducteurs. En musculation pure vous auriez besoin d’une bonne dizaine d’appareils pour obtenir un résultat équivalent. C’est un sport porté, il est par conséquent une bonne alternative à la course à pied lorsque vos articulations ne supportent plus les longues distances.

Optez pour le confort. Plus élevé est le poids de la roue d’inertie plus fluide sera le pédalage. Une structure robuste est gage d’une stabilité optimale et de longévité pour votre appareil.

S’équiper d’un vélo de spinning de qualité à certes un coût. Mais après réflexion ça ne coûte pas plus qu’un abonnement annuel en salle. Certains préfèreront la pratique collective et d’autres le confort du domicile. Quoi qu’il en soit pour rentabiliser votre investissement vous devez entretenir la motivation. Comment ?

Fixez-vous des objectifs et adaptez vos séances :

Nos vélos sont équipés d’un cadence mètre qui vous permet de caler votre pédalage sur les rpm (tour par minute) ou tout naturellement aux sensations.

Phase Résistance RPM
Echauffement Souple 90
Côte- travail en force Forte 70-80
Vélocité-Contre la montre Tonique 100-110

Voici quelques exemples de programme d’entraînement :

Respectez toujours une phase d’échauffement de 10 minutes en pédalage souple et de récupération (cool down) de 10 minutes en pédalage sans résistance après la phase de travail.

Phase de travail en fonction de l’objectif fixé :

- Renforcement musculaire : alternez 5 minutes en résistance forte 3 minutes de récupération en pédalage souple ou sans résistance – 3 répétitions. Pour être plus efficace sur les abdo : en danseuse mains posées sur le guidon sans s’agripper, vous contracterez obligatoirement les abdo pour maintenir l’équilibre.

- Développement de l’endurance :  on va privilégier la régularité sur un temps plus long. En fin d’échauffement calez vous progressivement sur un pédalage souple et régulier pendant 30 minutes. Puis réduisez lentement la résistance  pour entrer en phase de récupération.

- Développement de la tonicité : ici la phase de travail toujours après échauffement sera courte et rapide. Cadence : tonique 1 minute – forte 1 minute : 5 répétitions.

- Fractionné : cadence entre 30 secondes à 1 minute en danseuse 30 secondes à 1 minute assis en pédalage souple. 7 répétitions.

Petit rappel pour un pédalage efficace, pédalez rond = appuyez puis tirez sur la pédale. Pour solliciter un maximum les abdo la position en danseuse mains légèrement posées sur le guidon. Et pour les fessiers alternez avec le pédalage en arrière.

Bonne séance !

 

A propos de nous

Bienvenue sur notre blog

Mon souhait étant de vous apporter en complément de mon activité de commercialisation de vélo de spinning, les ressources nécessaires pour trouver ou garder la forme. Pas toujours évident de se lancer ou de persévérer dans le sport. Pourtant on en connait tous les bienfaits tant au plan physique que psychologique.

Pendant que certaines personnes s’interrogent encore sur les motivations qui poussent à pratiquer une activité physique, d’autres ont bien compris que chacun est en quête de bien être sous quelle que forme qu’il soit : Une bonne hygiène de vie, un équilibre,  performance, dépassement de soi etc…

Pour être pertinent ce blog recueillera les conseils de professionnels de différents secteurs.

Alors ne manquez pas nos prochains articles.

 

 

Bienvenue à tous dans notre blog.